Déclin du marché de l’occasion


Actualités / mardi, mars 6th, 2018

Depuis maintenant trois mois, le marché de l’occasion fait triste mine à cause de l’incertitude du marché.

Incertitude politique

Face aux signaux contradictoires de la part des pouvoirs publics concernant la mobilité, les automobilistes font preuves de plus en plus de patience.

Quel type de carburant choisir ?

Les consommateurs ne savent plus que choisir avec l’évolution de la législation, comme avec le PLF 2018, des aides ou encore de l’écologie et de sa prise en compte.
Ils hésitent donc entre l’électrique et le thermique, mais aussi entre l’essence et le diesel.

voiture d'occasion

L’achat d’automobile n’a jamais été aussi compliqué, du moins pour le marché de l’occasion, car le marché du neuf se porte très bien depuis 2017.
Toutefois l’incertitude en matière de mobilité touche fortement le marché des voitures d’occasion. En 2017 ce dernier représentait 5,7 millions de voitures vendus, le double du neuf, mais qui a énormément baissé en ce début d’année.

Quels sont les automobilistes concernés ?

La réponse ici est plus simple : tout le monde ! Peu importe la tranche d’âge ou la typologie du véhicule désiré, le marché est attentiste. C’est le diesel qui est le plus touché, mais cela ne change pas avec les ventes de véhicules neufs où l’on assiste également un rééquilibrage entre les autos fonctionnant à l’essence et celles au diesel.