Le rebond du marché auto chinois ne profite pas à la France


Actualités / mardi, août 23rd, 2016

Malgré un important rebond du marché automobile en Chine, cela ne permets pas aux marques de l’hexagone d’augmenter leurs ventes.

Hausse des ventes

Avec une baisse de la croissance ces deux dernières années, le marché automobile s’était tassés durant la même période. Cependant, début 2016, le nombre de ventes a progressé sensiblement.

Une hausse des immatriculations

Durant le mois de juillet, la Chine a vu une hausse de 23% des demandes, alors que juin affichait une augmentation de 14,6% et mai de 9,8%.

Lee marché a donc progressé de 9,8% sur le début de l’année (janvier à fin juillet), soit une belle augmentation par rapports aux deux années précédentes qui affichaient 7%.

haval h6

Une aide du gouvernement

Cependant cette hausse risque de prendre fin prochainement, car un dispositif gouvernemental datant de 2015 arrive à échéance en décembre. Ce dernier permettait une fiscalité douce pour les véhicules de moins de 1,6 litre, ce qui a entrainé un changement profond dans l’achat des voitures en Chine. En effet, la part des petites cylindrées a fortement augmenté et ai passé de 37% à 60% des immatriculations dans le pays.

Des difficultés pour les marques françaises

Les ventes du groupe PSA est tombé de 20% au premier semestre 2016 malgré les bons chiffres du marché. La marque s’heurte à la forte concurrence chinoise, alors qu’elle sortira bientôt de nouveaux modèles de SUV pour ce marché.
Une explication de cette baisse, outre le dispositif d’aide chinois est que le client chinois cherche moins la puissance du moteur qu’un européen. Si la performance du véhicule est bonne et suffisante pour ces besoins, un client chinois pourra acheter le véhicule, tandis qu’un client français pourra préféré un moteur plus puissant… ce qui se ressent sur la construction des véhicules européens.

Duster

De son côté, la marque au losange est également touché par ces causes, mais aussi par le fait que Renault est un nouvel arrivant dans le pays.
La marque pourrait compter sur son Duster, un SUV d’entrée de gamme qui se vend très bien de part le monde, c’est d’ailleurs le véhicule le plus vendu de la marque. Surtout que le futur modèle doit arrivé en 2017 !

2 réponses à « Le rebond du marché auto chinois ne profite pas à la France »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.