Sortie de stationnement : un accident est vite arrivé


Pratique / lundi, juin 7th, 2021

La conduite automobile, l’activité tant aimée par les jeunes, est si relaxante pour une balade de nuit sur des routes vides. Comme elle peut être stressante lors des embouteillages aux heures de pointe.

Sortie de stationnement : à qui la faute lors d’un accident ?

Les rues de circulation sont les endroits qui font le plus sujets aux accidents routiers à cause de leur grand nombre de fréquentations routière, mais ce n’est pas tout, les accidents automobiles sont aussi en hausse dans les parkings pour de maintes raisons. Lors d’un accident de parking nous nous retrouvons souvent dans les situations suivantes. Dans ce cas de figure, nous nous demandons toujours que faudra-t-il faire à cet instant ? A qui revient la faute ? En fonction de la nature du parking qu’il soit public ou privé, les règles applicables sont-elles les mêmes ?

Accident de stationnement : que faire ?

Dans un parking privé ou public soit-il, s’il y a lieu d’un accident de voiture, il faudra que les deux parties intéressées remplissent ensemble ce qu’on appelle un constat amiable. Ce constat servira à votre assureur auto de comprendre les conditions dans lesquelles cet accident a eu lieu et de comprendre comment départager les responsabilités de l’incident. Il est dans l’obligation d’envoyer ce feuillet à son assureur au maximum dans les 5 jours qui suivront l’accident. En cas où il y a délit de fuite ou carrément l’autre automobiliste refuse de remplir le constat, remplissez en un tout seul, car vous en avez besoin pour être remboursé d’une manière ou d’une autre. Il est conseillé lors du remplissage du constat de prendre son temps afin de mentionner le plus de précision possible, allant même à prendre des photos des dégâts. Une fois qu’il est signé, il n’y aura plus de marche arrière.

Accident de stationnement : à qui revient la responsabilité ?

Dans un parking, le code de la route y est appliqué, c’est-à-dire :

  • le conducteur est maitre de son véhicule,
  • le clignotant doit indiquer la direction de l’automobiliste,
  • être équipé de sa boîte à pharmacie,
  • la priorité à droite se voit d’être respectée en cas d’absence de signalisation.

Les accidents les plus courants dans un parking sont :

Accident entre un véhicule en marche et un véhicule à l’arrêt

Dans cette situation, le code présume l’automobiliste en mouvement à tort à 100%. Donc si vous êtes stationné et que quelqu’un vous percute, vous êtes dégagé de toute responsabilité. Néanmoins, l’assurance accorde la préemption du doute sur la possibilité que vous ne soyez pas bien garé, si c’est le cas, alors il faudra le mentionner dans le constat à l’amiable de l’assurance.

Accident de stationnement : parking privé ou public, est-ce pareil ?

Dans un parking public (celui d’un hôpital, d’un hyper marché… etc), la réglementation est claire : les automobilistes se verront soumis aux mêmes règles d’une voie publique. Contrairement à un parking privé (hôtel, résidence, entreprise…etc), l’automobiliste sera soumis aux règles intérieures. Si celui-ci dicte que le règlement public alors il n y aura pas de différence, mais si le règlement intérieur dicte des particularités, l’assurance auto se soumettra à ces dernières pour déterminer le niveau de responsabilités partagées ou non partagées.

En général, les assurances rencontrent plus la deuxième circonstance que la première. Evidemment, elles se basent sur les particularités dictées, mais par défaut, elles ont tendance à déclarer des responsabilités partagées de l’accident. Enfin, à l’opposé d’un bonus, les malus peuvent survenir lors de l’assurance si votre responsabilité est engagée entièrement ou partiellement, que ça soit dans un parking public ou privé. Le nombre d’accidents est un facteur influent là-dessus.

Installer des panneaux de circulation pour assurer la sécurité des automobilistes

Les routes de France sont gérées par un système qui permet aux usagers de comprendre comment elles fonctionnent, ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire. Les panneaux ont pour but d’afficher distinctement une obligation, une interdiction ou encore un danger. Les panneaux permettent d’assurer la sécurité de toutes les personnes qui se trouvent sur la route, piétons comme voitures ou encore motos et scooters.

Les indications qu’ils mettent en avant rendent la route ou tout lieu facile à comprendre pour les usagers. En effet, l’affichage sur le parking de plusieurs panneaux permet facilement aux voitures qui souhaitent se garer de savoir où elles peuvent le faire, et dans quel sens se fait la circulation à l’intérieur du parking. Des endroits qui peuvent apparaître comme labyrinthiques apparaissent donc immédiatement plus facile à appréhender grâce aux panneaux.

De ce fait, les panneaux permettent de limiter au maximum les risques d’accidents. Les utilisateurs reçoivent tous la même information à respecter. Si tout le monde respecte ces indications, alors la route devient un endroit bien plus sûr. La compréhension des panneaux de la route est une des premières choses à faire pour apprendre à conduire. Elle se fait au moment de passer le code de la route, indispensable avant de pouvoir monter dans une voiture.

L’information qu’ils font apparaître reste dans tous les cas généralement très claire, et est vue de loin, afin que les usagers ne soient pas pris par surprise et sachent rapidement s’il faut ralentir, s’arrêter, céder le passage, ou si un risque est présent sur la chaussée. Ils organisent tout simplement les routes de France et des autres pays. Il est donc non seulement utile mais surtout indispensable de tous les connaître pour facilement les reconnaître.