Leasing auto : comment ça marche


Pratique / mardi, février 11th, 2020

Acquérir un véhicule est parfois une nécessité qui peut cependant être entravée par un budget assez limité. Afin de trouver le bon compromis et d’opter pour une solution aux nombreux avantages, le leasing est sans nul doute l’alternative idéale. Nous vous disons tout dans cet article. 

Le leasing : qu’est-ce que c’est ? 

Inspiré d’une tradition venue d’Outre atlantique, le leasing consiste à louer une voiture pendant une période comprise entre 2 et 5 ans avec la possibilité d’acquérir le véhicule à la fin du contrat. La location en leasing permet de bénéficier d’un moyen de transport neuf et d’en échelonner les paiements afin que les charges inhérentes soient moins dures à supporter pour l’acquéreur. 

De manière générale, l’établissement qui propose un véhicule en leasing exige le versement d’un dépôt de garantie correspondant à un apport initial et stipuler quelle valeur aura le véhicule à la fin du contrat dans le cas où le client souhaiterait l’acquérir. Enfin, le contrat précise le montant des versements, leur fréquence ainsi que toutes les informations relatives au modèle du véhicule. Il est ainsi possible d’obtenir plus d’informations sur ce site

La Location avec option d’achat pour acquérir un véhicule

Opter pour la location avec option d’achat est une solution économique qui vous permet d’avoir à disposition immédiatement un véhicule fonctionnel en gérant vos finances de manière judicieuse. Le leasing vous laisse libre de décider de racheter le bien concerné à la fin du contrat ou de le restituer dans quel cas l’apport initial est remboursé déduction faite des frais de réparation éventuels. 

Durant la période de location du véhicule, l’entretien de la voiture est à la charge du client qui se chargera aussi de trouver une assurance automobile adaptée à ses besoins. Certains bailleurs se proposent de prendre en charge ces frais supplémentaires et le stipulent dans le contrat de location, si cela n’est pas le cas, le client aura à dénicher les formules les plus avantageuses. Si ce dernier ne s’acquitte pas des versements, le bailleur est en droit d’annuler le contrat et d’exiger le paiement de pénalités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *