Besoin d’un avocat pour récupérer vos points de permis de conduire ?


Voiture / mardi, février 13th, 2018

Les radars se sont multipliés ces dernières années sur les routes françaises. Malgré la prudence des automobilistes, il peut arriver de se faire flasher notamment lors des trajets professionnels. Depuis le premier janvier 2018, les employeurs sont tenus de donner le nom du conducteur pour que l’administration puisse retirer les points du permis de conduire. Avant cette date, les employeurs se limitaient à demander à leur employé de payer l’amende. Bref, il est devenu très difficile, surtout lorsqu’on effectue beaucoup de voyages pour ses activités professionnelles, de conserver l’intégralité de ses points. Il est important dès la première infraction de bien vérifier le bien-fondé de l’amende infligée afin de la contester le cas échéant avec l’aide d’un avocat.

Choisir un avocat pénaliste pour défendre ses droits ?

Tous les avocats sont désormais spécialistes d’une matière. Pour un divorce, il est préférable de solliciter l’assistance d’un avocat spécialiste du droit de la famille alors que pour un retrait de permis ou contester une amende, il est évidemment nécessaire de prendre un avocat pénaliste. La spécialisation vous permet de gagner du temps lors de votre procès. Il connaîtra les meilleurs moyens pour convaincre un juge et les dernières jurisprudences applicables. Un avocat spécialiste du droit routier pourra défendre les causes désespérées comme la conduite sans permis ou en état d’ivresse. Il permettra au conducteur d’avoir une sanction plus faible que celle encourue. Il est parfois possible de faire valoir un vice de procédure ou une situation spécifique conduisant à la relaxe des conducteurs incriminés. 

Quelles sont les infractions les plus souvent commises ?

L’infraction la plus commise reste l’excès de vitesse. Avec le passage, en juillet prochain, à une limitation à 80 Kilomètres par heures, les automobilistes risquent de perdre encore plus facilement leur permis. Le délit de grande vitesse pourra être réalisé encore plus facilement. Reste à savoir si la réduction de la vitesse sur les routes sera véritablement efficace sur le nombre de tués sur les routes. D’après la sécurité routière, près de 400 vies pourraient être sauvées par l’application de cette mesure.