Comment choisir son assurance auto ?


Voiture / jeudi, mars 7th, 2019

Souscrire une assurance auto est une obligation pour tout propriétaire de véhicule. Cela offre de nombreux avantages. Cette assurance prend en charge tous les dégâts causés par un accident et vous donne la légitimité de circuler normalement en toute sérénité. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre assurance auto.

Dresser un bilan

La première chose à faire avant de choisir un assureur pour sa voiture est de dresser un bilan très détaillé. Ce dernier vous permettra de savoir précisément l’assurance qu’il vous faut. Dans ce bilan, il faudra noter l’ensemble des garanties qui conviennent à la totalité de vos besoins.

Faire une simulation

Plusieurs critères doivent être pris en compte lors de la souscription d’une assurance voiture (modèle de voiture, type de trajet, département du domicile, etc.). Ces critères ont une influence non négligeable sur le montant des primes. Il faut absolument veiller à ce que l’assurance que vous choisissez convienne strictement à vos besoins. Cela vous évitera d’être sous-assuré ou inversement. Sur internet, de nombreuses plateformes proposent des simulations gratuites. Pour faire le choix idéal, correspondant à votre situation, rendez-vous sur un comparateur d’assurance auto.

Résilier au bon moment

Habituellement, les contrats d’assurance auto sont valables pendant une année. Ils doivent obligatoirement être renouvelés une fois le délai dépassé. Chaque compagnie d’assurances doit obligatoirement informer ses clients de la nouvelle prime d’assurance qui doit entrer en vigueur au moins 15 jours avant la date limite. Si vous ne recevez aucune information de la part de votre assureur ou s’il change les termes de l’accord sans prévenir, vous avez le droit de mettre un terme à votre contrat. Il est plus pratique de résilier votre contrat en rédigeant une lettre recommandée avec accusé de réception. 

Certains événements de la vie qui ont une incidence avérée sur le contrat d’assurance comme le chômage, le déménagement, le changement de situation professionnelle, le mariage, le divorce, le veuvage, la modification du contrat de mariage, etc., peuvent aussi conduire à son interruption. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *