Le prix du cheval fiscal en fonction des régions

L’obtention de votre certificat d’immatriculation n’est pas gratuite, vous devez régler une certaine somme d’argent afin de jouir de votre carte grise. Cette dernière est indispensable, vous ne pouvez donc pas reléguer aux oubliettes cette démarche administrative dont le tarif est impacté par la puissance.

Un prix fixé en fonction de la puissance du véhicule

Lorsque vous achetez une voiture, vous êtes contraint de demander un nouveau certificat qui sera d’ailleurs indispensable lors d’un contrôle de police. Voici les nouveaux tarifs 2018 par région pour les chevaux fiscaux que vous devez connaître, car cela vous permet de calculer le montant de cette formalité. Par exemple, il faudra compter plus de 40 euros pour l’Aquitaine et l’Alsace, mais la palme revient à la Provence Alpes Côte d’Azur. Votre cheval fiscal sera facturé plus de 51 euros au même titre que la Franche-Comté.

Plus votre voiture est puissante, plus la carte est onéreuse

Si votre voiture possède une puissance de 4 CV, il suffit de multiplier le montant par 4 en fonction de votre lieu d’habitation. Pratiquement toutes les régions ont dévoilé une augmentation du tarif depuis 2017, cela montre que la voiture devient de plus en plus coûteuse. Les propriétaires sont contraints de jongler avec les hausses que ce soit à la pompe ou chez l’assureur. Il suffit de suivre les actualités pour constater que la possession d’un véhicule n’est pas réservée à toutes les bourses. 

Quelques frais supplémentaires à ajouter à la facture

Il est important de préciser que votre fameuse carte grise comprend aussi la taxe CO2, la taxe professionnelle, la taxe d’acheminement et les frais de dossier. Cela permet à la facture de grimper très rapidement. Il sera donc nécessaire de prévoir ce coût avant de vous lancer dans l’achat d’une nouvelle voiture qu’elle soit neuve ou d’occasion. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *