Trump veut taxer les voitures « made in Mexico »


Actualités / lundi, novembre 14th, 2016

Le futur président des Etats-Unis souhaite que le pays mette en place une taxe sur les voitures qui sont fabriquées au Mexique. Cette taxe pourrait concerner les constructeurs suivants : Audi, Ford, Nissan et Chevrolet.

Le Mexique et les voitures

Il faut savoir que les Etats-Unis profitent énormément du voisinage avec le Mexique pour la construction de ses voitures.
Donald Trump a annoncé vouloir taxer les automobiles importées du pays voisin, ce qui devrait pénaliser certains constructeurs, mais aussi augmenter les prix potentiels de vente sur le sol américain.

volkswagen mexique

Bénéfique pour l’Europe ?

On peut se demander si cette éventuelle décision peut être bonne pour l’industrie européenne. Quoi qu’il en soit, le cours des actions des constructeurs automobiles européens, comme le reste de la Bourse affichait une petite baisse après l’annonce de la victoire du candidat républicain.

Au niveau français

Fiat Chrysler Automobiles perd presque 4%, bien plus que ses concurrents. En effet, tout comme Nissan, il faut parti des groupes qui produit le plus au Mexique qui est régulièrement attaqué par le futur président nord américain.
Suite a cette élection, Renault qui est l’actionnaire de référence de Nissan a perdu plus de 3% suite à la promesse de Trump de renégocier le traité de libre-échange NAFTA et d’ajouter des droits de douane sur les voitures.

Au niveau allemand

Outre-Rhin les constructeurs n’ont pas été épargnés non plus. En effet, ces derniers ont lancé des plans d’investissement de plusieurs milliards de dollars afin de construire des usines au Mexique, que cela soit pour Audi qui produit son modèlle Q5 à San Jose Chiapa ou Volkswagen construisant à Puebla.

Au niveau américain

Même chose dans ce pays où Ford, Chrysler et GM qui fabriquent de nombreux véhicules au Mexique.

Une production importante

Si on devait comparer la production de véhicule entre la France et le Mexique, on serait sur un ratio proche de 2 pour 1 en 2015, avec 3,56 millions de voitures pour le Mexique.
Mais ne vous inquiétez pas, cela ne devrait pas impacter votre garage à Nimes ou à Paris d’ici la !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.